Costa Rica, pura vida !

Décembre 2014

Quand on a annoncé à notre entourage que l’on partait au Costa Rica, on nous a souvent demandé « Mais pourquoi le Costa Rica ? », « Mais c’est où ? ». Petit pays d’Amérique centrale abritant 6% de la biodiversité mondiale et dont la surface est couverte à 25% de parcs nationaux et réserves naturelles, le Costa Rica nous semblait être la destination idéale pour une immersion en pleine nature. Après quelques semaines de préparation pour fixer l’itinéraire, nous étions impatients d’aller rencontrer le Quetzal resplendissant, les Aras rouges et pourquoi pas l’Ocelot.

C’était la première fois que l’on partait à l’aventure et qu’on allait se confronter de si près à la Nature, la vraie ! Entre appréhension et soif de découverte, le voyage débute en décembre 2014 !

Notre voyage en quelques chiffres

monkey-facing-right

Rencontres magiques
0
Espèces animales

distance-to-travel-between-two-points

Nous avons parcouru
0
Kilomètres

sun

Température de rêve
0
degrés


Notre itinéraire

Les étapes

Ce qu’il faut savoir avant de partir au Costa Rica

  • Si vous n’aimez pas le côté nature, n’y allez pas, si vous aimez, alors foncez !
  • Le dollar et le colon (devise locale) sont aussi courants l’un que l’autre. Vous pouvez payer presque partout dans les 2 devises. Une petite préférence esthétique pour les colonnes costariciennes, les billets sont super beaux, chacun d’une couleur différente avec des animaux dessus.
  • L’entrée des parcs nationaux est payante : 10$ par personne.
  • Tout le monde parle anglais dans les lieux touristiques.
  • Même s’il s’agit d’un pays d’Amérique centrale, le pays est plutôt sûr, en comparaison de ses voisins.
  • Il y a 2 saisons au Costa Rica, la saison sèche de décembre à avril, et la saison verte de mai à novembre. Préférez la saison sèche, plus propice aux promenades.
  • Prévoir une bonne trousse à pharmacie.
  • On ne jette pas le papier usagé dans les toilettes, il y a toujours une petite poubelle à cet effet.
  • Emportez un adapteur pour prise électrique, format USA.

Quelques conseils sur place

  • Si vous souhaitez observer la faune et la flore, prenez systématiquement un guide pour vos visites. Il sait comment trouver les animaux et les reconnaitre. Seuls, vous aurez des difficultés. Il vous permettra d’aller hors des sentiers battus et d’éviter de vous perdre.
  • Si vous souhaitez observer les oiseaux, privilégiez les visites tôt dans la matinée, au moment où ils sortent tous manger. Vous pouvez aussi le faire en fin d’après midi mais il y a moins de lumière. Ceci est également valable pour la plupart des animaux.
  • Ne laissez jamais vos effets personnels dans la voiture, même cachés, les vols sont fréquents. Pour les visites de parc nationaux, garez votre voiture à proximité du poste des gardes forestiers, contre un petit billet, on vous surveillera votre voiture.

Ce qu’il y a à voir

  • des papillons dont le fameux Morpho bleu
  • des aras rouges
  • des colibris
  • des quetzal
  • des toucans
  • des iguanes
  • des serpents
  • des grenouilles
  • des pecaris
  • des crocodiles
  • des insectes
  • des paresseux
  • des tapirs
  • des porc-épic
  • des ratons laveurs
  • des coatis
  • des singes
  • des requins
  • des baleines
  • des raies
  • des poissons
  • des fleurs
  • des arbres
  • des plantes
  • des volcans
  • des rivières
  • des cascades
  • des plages


… et si vous avez de la chance… Ocelots, Margays et Jaguars !

Petit glossaire des animaux costariciens

Costa Rica
Costa Rica, pura vida !